Livres-écrans et pratiques illittéraires

Participant: Bertrand Gervais (Universite Du Quebec A Montreal)<br/ >

Dans le but de documenter et de conceptualiser la situation de transition que nous connaissons, qui nous fait passer d’une culture du livre à une culture de l’écran, il est important d’étudier de quelle façon le livre est repris, voire remédiatisé (Bolter et Grusin) à l’aide de dispositifs numériques. C’est dire que depuis le début du vingt-et-unième siècle, nous avons vu apparaître de nombreuses formes de livres écrans, des contreparties numériques de livres qui en reproduisent certaines des caractéristiques dites essentielles, notamment la présence d’un volume, de pages qui peuvent être tournées, etc. Dans certaines œuvres hypermédiatiques, le livre a été mis en scène pour ses valeurs médiatiques et symboliques, dans des œuvres qui reproduisaient à l’écran la réalité du livre. C’est à explorer ces remédiatisations du livre que cette communication sera consacrée. On notera, d’une part, qu’elles opèrent sur les plans médiatique, sémiotique et symbolique ; et, d’autre part, qu’elles mettent en scène des avatars tantôt fonctionnels, tantôt dysfonctionnels et singuliers.